Nuage de mots - Point écoute

Objectifs du lieu

  • Permettre aux jeunes d’aborder les questions qui les préoccupent avec un adulte formé à l’écoute ;
  • Les aider à trouver une information sérieuse et adaptée ;
  • Les soutenir dans leur réflexion et leur désir de trouver une issue à leurs difficultés.

Le cadre du Point Écoute

Une permanence a lieu pendant le temps du repas, entre 12h00 et 13h40 les lundis, mardis, jeudis et vendredis.
L’écoute est réalisée par Mme Fare, formée à l’écoute et ayant une bonne expérience des jeunes.
L’accueil se fait toujours dans le même lieu du collège, une petite salle facilement accessible et située sur un lieu de passage à proximité du réfectoire.
Les élèves peuvent venir seuls, à deux ou trois, ou en petits groupes.

Quand un entretien a lieu, la porte de la salle reste fermée.

La confidentialité est une des règles d’or du Point Écoute ; le jeune est assuré que sa parole ne sera pas répétée et qu’elle ne sera pas utilisée sans son accord.

Les thèmes abordés

  • Les relations familiales (relations avec les parents, les frères et sœurs…) ;
  • Les difficultés avec les beaux-parents ;
  • La vie au collège ;
  • La relation avec les professeurs ;
  • Les relations entre jeunes (les relations sentimentales …) ;
  • Le sommeil, la prise de médicaments ;
  • Les peurs, les sentiments d’injustice et la révolte contre l’autorité…
  • Les addictions (jeux vidéo..)

Les problèmes évoqués en entretiens individuels seront certainement une connaissance mutuelle entre les jeunes et l’adulte.

Les élèves cherchent surtout dans un premier temps à tester le lieu et à identifier l’intervenant :

    • Est-il un adulte auquel le jeune pourra faire confiance ?
    • Que va-t-il advenir de sa parole ?

La confidentialité

Il est indispensable que le jeune puisse faire confiance à l’écoutant et soit assuré que ses problèmes personnels ne seront pas immédiatement répétés dans le collège. À travers cette confiance, le jeune peut oser solliciter l’aide d’un adulte, relation structurante pour lui, à un âge où il vit souvent en conflit avec ses parents et les adultes qu’il rencontre au collège.

Dans le cas de problèmes graves à travers lesquels le jeune serait en danger, il est bien évident qu’il  y a levée du secret professionnel pour l’écoutant, et que ce dernier a le devoir d’amener le jeune à rompre la loi du silence. L’adulte présent pourra favoriser la circulation de la parole entre plusieurs jeunes venant en groupe au Point Écoute et les aider à percevoir ce qui sous-tend leur besoin de s’exprimer.
Si dans ce lieu, le jeune peut exprimer sa plainte, ses sentiments d’injustice et de révolte, son agressivité, les violences qu’il subit, s’il est entendu, il acceptera mieux le rappel de l’existence d’une loi dans le collège et la nécessité d’enseigner pour les professeurs. Ce lieu permettra aussi au collégien de saisir la complémentarité des différentes fonctions exercées dans l’établissement.
Ce lieu a donc à la fois un rôle de mise en mots et de remise en ordre.
Au lieu de subir sa scolarité, le jeune pourra en devenir l’acteur si on lui laisse un espace de parole et une part de responsabilité.

Le Point Écoute reste un espace de parole important et favorise également une meilleure cohésion entre  les élèves et les adultes de l’établissement.

Print Friendly, PDF & Email
Fermer