Sortie latiniste : ANTOINE ET CLEOPATRE DE SHAKESPEARE

Le lundi 27 janvier 2020, les élèves latinistes sont allés voir la pièce de théâtre Antoine et Cléopâtre en Avignon au théâtre du Balcon. Cette tragédie aux dimensions burlesques  a été jouée par la compagnie le Bruit de la rouille et été mise en scène par Mélanie Catugno.

Antoine et Cléopâtre est, à l’origine, une pièce de Shakespeare.

Cette pièce raconte le choix cornélien de Marc Antoine, dirigeant de l’Orient, entre son amour inconditionnel pour la reine Cléopâtre et le pouvoir sur le monde qu’il se partage avec Octave César et Lépide. Lorsque Antoine privilégie l’amour, une guerre éclate entre lui et César. La chute de celui-ci et de la reine est alors violente.

Les comédiens ont fréquenté, pour la majorité, le conservatoire de théâtre d’Avignon. La pièce n’est jouée qu’avec quatre comédiens qui se partagent les rôles et qui se transforment en un autre personnage par le changement de costumes (avec une simple veste ou un bonnet). Le décor sobre permet également de s’adapter à toutes les scènes, ainsi une table roulante se transforme en un fauteuil ou en une trappe pour accéder à un tombeau. Les interactions avec le public sont présentes et permettent au spectateur de se sentir concerné et dans l’intimité des personnages.

Aussi, bien que la pièce soit longue, puisqu’elle dure près de deux heures, l’action, les scènes comiques et la proximité avec les comédiens ne laissent pas la place à l’ennui.

Cette pièce, à l’origine de Shakespeare, a été agilement modernisée : la langue de Shakespeare est mêlée à celle d’aujourd’hui, les costumes sont contemporains et le décor est minimaliste. Ces éléments rendent le spectacle accessible à tous les publics.

Aussi, nous avons aimé le fait que la pièce soit ludique, par exemple avec les bateaux en origamis pour représenter les batailles, et soit accessible autant pour les amateurs de théâtre que pour les personnes non habituées.

Tout au long du spectacle nous n’avons pas vu le temps passer, et à la fin des deux heures, nous n’avons eu qu’un seul regret qui était que la pièce soit terminée.

spectacle
Mélanie Catugno et Alexandre Streicher dans la pièce Antoine et Cléopatre

 

Carla Astier–Pascalin, Faustine Recordier et Esther Auzet.

 

Print Friendly, PDF & Email
Fermer